Archives pour la catégorie Un peu d’histoire

CE2, visite du Musée de la Sabline sur la Préhistoire

Vendredi 15 mai 2015, à Lussac-Les-Châteaux

20150515_101734

Le matin, Florence, la guide a commencé par nous présenter des instruments probablement utilisés par les hommes préhistoriques. Elle nous en a joués. Il y avait le rhombe et le lithophone. On a ensuite regardé des pierres gravées avec des représentations d’animaux ou de visages de profil. Ces gravures ont été retrouvées dans les grottes près du musée. Elles datent de -15 000 ans ! Nous devions retrouver quels dessins étaient représentés sur les pierres.

Ivana, Léonie, Morgane

20150515_102315

20150515_110201

Lors de l’atelier, on nous a demandé si on voulait graver des hommes de profil ou des animaux comme ceux des gravures retrouvées. On nous a fourni une plaque de plâtre. On l’a peinte avec des pigments naturels et on a gravé notre dessin dessus avec un silex.

Théo, Leny, Axel20150515_113502

 

20150515_112727

 

20150515_112747

 

20150515_113855

 

20150515_114325

 

20150515_114351

Qu’avons-nous fait lors de la visite du musée l’après-midi ? Nous avons essayé des outils : un racloir pour gratter une peau de cuir, un silex pour graver des pierres, etc … Dans des petites fenêtres à ouvrir, nous avons vu des griffes et des dents d’animaux. Florence nous a expliqué comment les hommes préhistoriques pêchaient. Nous avons vu des fouilles archéologiques reconstituées avec plusieurs couches de terre où on a retrouvé des os, des restes de foyer.

Louise, Lou-Ann, Romane

20150515_135211

 

20150515_140508

Puis nous avons marché jusqu’aux grottes dans lesquelles on a retrouvé les gravures. On est entrés dans la grotte des Fadets puis dans la grotte de la Marche. On a allumé nos lampes torche pour mieux les visiter.

Rihanna, Bryan, Elie

20150515_150711

20150515_150547

 

 

 

 

 

Commémoration du 8 mai 1945

A l’occasion du 68ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945, des élèves de CM1 et CM2 ont lu le message de Kader Arif, Ministre délégué auprès du Ministre de la Défense, chargé des anciens combattants ainsi que celui de l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC).

Voici quelques photos de cette commémoration.

La croix de la Commanderie de Saint-Georges

La croix

Notre maitre nous a montré des photos d’ une porte avec un blason à quatre croix à  huit pointes , nous avons découvert sur Google que cette croix s’appelait la croix des templiers pattée .

Les frères de l’ordre du temple, ordre religieux et militaire crée lors des croisades XIIe siecle , et dissous au début du XIVe siècle.

Les membres de la société des templiers ,courant religieux protestant d’ Allemagne, fondé au milieu du XIXe siècle et installé en Palestine.

L’ affaire des Templiers commence au Moyen-Âge, en 1270, à l’ époque des croisades. Pour devenir guerrier, il faut être moine ou chevalier et il faut donner tous ses biens à l’ordre . Les chrétiens ont gagné la première croisade. L’ ordre des Templiers a été publié en 1333.

Les guerriers font 10 prières par jour, celle de 3h du matin s’ appelle “ les matines”. Ils  portent des tuniques blanches avec une croix rouge, dans une main, une croix (la croix de Dieux)  et dans l’autre, leur épée et les guerriers s’appellent “pauvre chevalier du Christ”. Les Templiers ont l’autorisation du Pape de construire des chapelles et d’avoir leur propre cimetière.  Chaque commanderie a son pressoir et les paysans doivent donner la moitié de leur récolte.

Un trésor a été perdu il y a 700 ans et les guerriers de toute l’ Europe sont enterrés à Jérusalem. Un Templiers est un soldat du Christ. Le temple Juif a été détruit par les Romains.

Aujourd’hui, quand on va à Jérusalem, on marche sur les tombeaux des guerriers.

L’ agriculture dans la Préhistoire.

Vers -10000 ans, commence le début de l’ agriculture. Les hommes cueillent d’abord des céréales sauvages( blé, orge…). Puis, ils observent probablement que les graines tombées à terre donnent de jeunes pousses. L’ augmentation de la population les incite alors sans doute à semer des graines dans les champs à proximité des villages. Les premières plantes cultivées, comme le blé, l’ orge, les pois chiches, les fèves, les lentilles, le lin, sont des plantes à croissance rapide. Devenus agriculteurs, les hommes ont compris la nécessité de conserver et protéger les récoltes. A côtés des maisons, ils creusent des trous dans le sol pour y stocker les grains. Anthony.